Robotique d'exploration : Ces robots atteignent les moindre recoins.

7 février 2018

La famille de robots modulaires polyvalents (IM3™) de la société Inuktun ne cesse de s'agrandir. Le dernier né est un petit robot à chenilles qui adhère aux murs en métal par magnétisme et est capable de mouvements multidirectionnels. Il porte des caméras, des capteurs et des outils chargés de travaux d'inspection et de maintenance dans des conduites étroites et sur l'extérieur des coques de réservoirs ou de bateaux. Appelé MiniMag™, ce robot est capable d'évoluer dans l'air et sous l'eau. Il peut également accueillir des composants supplémentaires Inuktun ou de fabricants tiers.

 

Aux endroits inaccessibles aux personnes


La société canadienne produit chaque année plus de 100 systèmes de caméras et de chenilles, composants compris. Les véhicules téléopérés ROV réalisent avec succès des travaux d'inspection et de maintenance dans le monde entier. Ils accèdent à des endroits inaccessibles aux hommes, que les espaces soient confinés ou le niveau de risque élevé. Ces systèmes résistent aux conditions ambiantes les plus hostiles. Ils sont fréquemment utilisés dans les industries pétrochimique, nucléaire et minière. Les petits robots d'inspection Inuktun ont été utilisés à New York après les attaques du 11 septembre 2001 et au Japon, après le tsunami. Les domaines d'application sont largement diversifiés, mais «Il nous est interdit d'évoquer certaines de ces applications», déclare Priscilla Johnson, responsable du marketing chez Inuktun. «Notre équipe est toujours à la recherche de nouvelles solutions spécifiques à des défis toujours renouvelés. En particulier aux situations à contraintes multiples.»

 

La tête à l'envers: le robot à chenilles MiniMag parcourt des parois métalliques grâce à ses aimants.
Ill. ©Inuktun

 

Le système modulaire, la recette du succès

En 1989, Terry Knight et Al Robinson, fondateurs d'Inuktun ne s'attendaient probablement pas à un tel succès. A l'époque (tous deux étaient proches de la retraite), ils commencèrent à concevoir des petits ROV flottants. Aujourd'hui, plus de 50 personnes travaillent au siège d'Inuktun, à Nanaimo. L'entreprise collabore avec plusieurs sociétés de distribution et partenaires du monde entier. Et le marché des robots d'inspection industrielle connaît une expansion constante. Mais le niveau d'exigence augmente lui aussi. Les clients exigent de plus en plus des solutions permettant des utilisations diverses.

C'est pourquoi Inuktun utilise la technologie modulaire. Elle permet en effet aux clients de configurer une solution robotique correspondant parfaitement à leurs besoins à partir d'une large gamme de caméras, d'éléments de chenilles et de commandes éprouvés. Lorsque les exigences se modifient, de nouveaux composants sont ajoutés au système, qui peut même être entièrement reconfiguré. La société offre en outre une large gamme de robots à louer, avec un succès grandissant. Priscilla Johnson l'explique ainsi: «Dans certains cas, les clients n'ont pas les moyens d'acheter un système robotique complet. Certains clients peuvent avoir une application particulière à laquelle l'équipement disponible n'est pas adapté. Un système à louer leur permet de combler cette lacune.»

Le spécialiste de la robotique Inuktun utilise des composants de maxon motor, spécialiste suisse de l'entraînement. Toutes les caméras et tous les modules à chenilles sont équipés de moteurs maxon à balais et à courant continu, et ils font appel à différentes combinaisons de réducteurs. «Nous préférons les entraînements maxon car ils sont efficaces et silencieux» explique Johnson. Les produits maxon sont souvent utilisés dans des conditions difficiles, dans des applications de type forage à grande profondeur, robots sous-marins ou le lancement de fusées. C'est exactement cette fiabilité et cette qualité dont Inuktun a besoin pour ses robots sophistiqués. Et cela d'autant plus qu'ils devront à l'avenir travailler de manière autonome.

 

Produits maxon cités dans cet article

Moteur maxon RE 35

Cet entraînement fournit une puissance de 90 W pour un diamètre de 35 mm. Il est équipé de balais en graphite et du bobinage spécial maxon sans fer, et n'a aucun couple de saillance.

Réducteur maxon GP 22 C

Le réducteur planétaire GP 22 C d'un diamètre de 22 mm fournit le couple nécessaire aux moteurs à courant continu maxon. Ce modèle est en outre renforcé de composants en céramique.

 

 

Nos experts en motorisation restent à votre disposition pour élaborer avec vous votre projet personnalisé.

Du lundi au vendredi par téléphone au +33 (0)4 72 019 019 et par email contact@mdp.fr

« Une équipe d’experts vous est 100% dédiée. Toute notre expertise pour accélérer la mise sur le marché de votre solution motorisée.»

Jean-Marc Bunand
Responsable Relations clients
+33 (0)4 72 019 019
contact@mdp.fr