Spatial / Mars : Nouvelle tempête de sable pour Opportunity.

9 juillet 2018

Opportunity attend la lumière.
Le rover martien de 15 ans, lutte à nouveau contre une tempête de sable.

Le 7 juillet 2003, le robot jumeau de la NASA Opportunity est parti de Cape Canaveral en Floride pour son voyage vers la planète rouge. Aujourd'hui, 15 ans plus tard, il envoie toujours des signes de vie par signal radio à la terre. Et ce malgré une violente tempête de sable.

Ces dernières semaines, les ingénieurs de la NASA ont tenté à plusieurs reprises de contacter Opportunity, mais ils n'ont reçu aucun signal du rover âgé de presque 15 ans. L'équipe suppose maintenant, que la capacité de charge de la batterie d'Opportunity est passée en dessous de 24 V et que le rover s'est mis en mode Low Power Fault, un état, dans lequel tous les sous-systèmes, sauf une horloge de mission, sont arrêtés. L'horloge de mission du rover est programmée pour réveiller l'ordinateur pour que celui-ci puisse vérifier la puissance.

Si l'ordinateur du rover constate que les batteries ne sont pas suffisamment chargées, il remet le rover en veille. En raison de la grande quantité de poussière dans 'Perseverance Valley', les ingénieurs de la mission pensent qu'il est improbable que le rover capte assez de lumière solaire pour pouvoir se recharger du moins dans les prochains jours.

«Les moteurs de maxon vont résister à cela»

«Ces dernières années, Opportunity a affronté de nombreuses tempêtes de sable, des petites et des grosses, et il a toujours réussi à récupérer de l'énergie. Nous sommes sûrs que cette fois aussi, nos moteurs remarcheront sans problème.», déclare Eugen Elmiger, PDG de maxon.

Opportunity et ses six roues sont entraînés par des moteurs maxon DC. Le spécialiste des entraînements a fourni 35 moteurs de diamètre compris entre 20 et 25 millimètres destinés au rover. Chacun des moteurs maxon installés dans les roues a effectué plus de 78 millions de tours dans d'extrêmes conditions et subissant d'énormes variations de température - de -120 à +25 degrés Celsius. L'expérience accumulée dans le cadre de ce projet a participé au développement des nouveaux moteurs qui équiperont bientôt les futures missions de rover de la NASA et l'ESA, qui s'attaqueront à leur tour à la prochaine course scientifique sur la planète rouge.

Vous trouverez des informations détaillées relatives au programme 'NASA Mars Exploration' ici.

 

Vous trouverez le lien vers le communiqué officiel de maxon motor sur maxonmotor.fr/communique_officiel_NASA_opportunity

 

maxon motor est désormais indissociable de Mars

À l'heure actuelle, maxon motor participe à plusieurs projets d'exploration de la planète rouge. Le module d'atterrissage InSight de la NASA devrait s'envoler vers la planète rouge en 2018 pour en mesurer les activités sismiques et la température. Un moteur DC maxon enfoncera la sonde de mesure dans le sol. Deux ans plus tard, l'agence spatiale européenne ESA enverra elle aussi un rover sur Mars, parallèlement à la NASA. L'astromobile ExoMars sera équipée de plus de 50 entraînements maxon, dont des modules complets développés et assemblés par l'entreprise suisse. Ils assureront la mise en mouvement et la commander du véhicule. Mentionnons pour terminer les moteurs de précision logés dans la tête de forage, l'unité d'analyse et le mât de la caméra.

 

 

Notre expert en actionneurs mécatroniques dédiés à l'aéronautique Michael Niemaz vous explique le savoir faire de MDP maxon motor France pour les projets aéronautique et spatials.

« Nous sommes spécialisés dans la conception d’actionneurs mécatroniques répondant aux normes aéronautiques. Nous répondons à vos demandes du produit standard jusqu’au développement et à la fabrication de systèmes complets motorisés pour l’aéronautique ou le spatial.»

Michael Niemaz
Ingénieur d’Affaires Aéronautiques
+33 (0)4 72 01 83 00
aerospacefrance@maxonmotor.com