L'immense talent d'un petit robot Open Source

  • 17 février 2015
  • maxon motor, robotique, industrie
  • 0 commentaire

Petit robot mobile, le KUKA youBot a été développé sous forme d'une plate-forme Open Source destinée à la recherche scientifique et à l'enseignement. Il est constitué d'un socle mobile et d'un bras robotisé dont la motorisation est assurée par des systèmes d'entraînement maxon motor.

Connue jusqu'ici dans le monde entier comme fabricant de robots industriels, la société KUKA a ainsi créé youBot pour la recherche en robotique une plate-forme Open Source de référence qui permet aux chercheurs, aux développeurs et aux étudiants en robotique d'écrire leurs propres logiciels de commande et d'application, notamment pour monter des tables IKEA ou transporter des bacs de transport et des composants dans l'«usine du futur».

Le KUKA youBot est constitué d'un châssis à déplacement omnidirectionnel qui accueille un ou deux bras robotisés, un PC industriel et une batterie. Le PC industriel communique en temps réel via EtherCAT avec ses neuf entraînements qui assurent la régulation de l'intensité, de la vitesse et de la position. La plate-forme du robot et le bras sont également utilisables indépendamment l'un de l'autre. De petites dimensions, le châssis de youBot est long de 53 cm, large de 36 cm et haut d'à peine 11 cm ; il se déplace sur quatre roues. Un bras de 66 cm de long est monté sur la plate-forme. Son extrémité est équipée d'un préhenseur à deux doigts grâce auxquels le robot déplace des objets pouvant atteindre une taille de 70 mm et un poids de 500 grammes. Le mouvement des cinq articulations du bras robotisé est assuré par des systèmes d'entraînement maxon.

Réducteur planétaire spécialement développé pour la plus grande liberté de mouvement
Étant donné que l'espace disponible dans le youBot est limité alors que plusieurs moteurs et le réducteur planétaire doivent prendre place dans le bras et le châssis, ces composants ont été directement intégrés dans les articulations du bras robotisé. maxon et KUKA ont co-développé à cette fin un réducteur spécial particulièrement léger, précis et robuste grâce auquel l'articulation tourne autour du réducteur planétaire.

Cinq moteurs plats maxon sans balais (EC45 flat, EC32 flat) sont installés dans les articulations du bras robotisé et combinés avec des réducteurs spéciaux et des codeurs. Quatre moteurs plats EC 45 sans balais de la société maxon motor équipent la plate-forme. Le maxon EC 45 flat sans balais se caractérise par une construction simple, une résistance au couple élevée et une forme compacte. Les moteurs plats disposent d'une puissance utile comprise entre 15 et 50 W et pèsent seulement entre 46 g et 110 g. Les articulations du bras robotisé sont reliées à des capteurs de position maxon (codeurs), qui assurent leur mesure angulaire.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Votre Email ne sera pas rendu publique. * Champs obligatoire