La pompe Aortix donne espoir aux patients cardiaques

  • 27 mai 2015
  • 0 commentaire

Des ancres fixent la pompe dans l'aorte
La pompe intra-aortique assiste le coeur dans ses fonctions naturelles et représente donc une alternative aux pompes cardiaques de grande taille qui prennent en charge la fonction cardiaque dans son intégralité et exigent une implantation chirurgicale. Cette pompe a une section de 6 millimètres et une longueur de 6,5 centimètres, dimensions qui permettent au cardiologue de l'introduire par l'artère fémorale pour l'acheminer ensuite jusqu'à l'aorte pectorale. Lorsque le but est atteint, les ancres en alliage nickel titane se déploient automatiquement et fixent la pompe dans la paroi de l'aorte.


Les organes sont mieux irrigués
Comment? Aortix prélève un certain volume de sang puis le restitue sous forme de jet par des ouvertures dirigées à contre-courant. Ce jet est donc réintégré au flux sanguin normal et transmet son énergie intrinsèque au système cardiovasculaire. Aortix améliore ainsi l'apport de sang aux organes vitaux, aux reins par exemple. En utilisant un modèle d'insuffisance cardiaque chronique, il a été démontré que la consommation d'énergie nécessaire du coeur diminue de 39% en présence d'une pompe Aortix.

Procyrion et maxon ont collaboré pendant deux ans pour développer un moteur convenant aux exigences extrêmes de cette application particulière. Le point de départ a été un moteur EC 6 sans balais. Il a été équipé d'une âme très performante qui a permis de prolonger la durée de vie de la batterie et de diminuer l'émission de chaleur.

Appliquer la technique de l'exploitation pétrolière au domaine cardiaque
L'étroite collaboration entre maxon et Procyrion a également permis de créer un entraînement magnétique grâce auquel le moteur peut être isolé dans une chambre parfaitement hermétique. Ceci évite toute pénétration de sang dans l'âme du moteur. Ce type de construction se trouve normalement dans d'énormes pompes destinées à l'exploitation pétrolière. Grâce au savoir universel dont disposent les ingénieurs de maxon, ils ont été en mesure d'apporter conseil et assistance lors de la transposition de cette technologie aux pompes cardiaques.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Votre Email ne sera pas rendu publique. * Champs obligatoire