Ce site Internet utilise les cookies pour améliorer votre expérience.

Plus d'infos

Les moteurs maxon équipent le robot Colossus, héros de l’incendie de Notre-Dame

  • Colossus, robot, incendie, Notre Dame, m...

Le monde entier a salué le dévouement des Pompiers de Paris après le terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril dernier. Tout au long des opérations visant à sécuriser les lieux, les secours ont pu compter sur le soutien du robot Colossus et de ses moteurs de précision fournis par MDP - maxon France. Rencontre avec un soldat du feu pas tout à fait comme les autres.

 

15 avril 2019. Il est 19h50 quand les passants assistent, impuissants, à la chute de la flèche de la cathédrale Notre-Dame. Pour les Pompiers de Paris, cette destruction n’a pas qu’une valeur symbolique : elle signifie que la nef de l’édifice a probablement été fragilisée par les flammes. Il devient donc particulièrement périlleux de rentrer dans la cathédrale au niveau du sol pour combattre les flammes depuis l’intérieur. Plutôt que de risquer la vie de pompiers émérites, ils choisissent de faire appel au robot d’intervention Colossus, élaboré par la société française Shark Robotics.

Installée à proximité de la Rochelle, cette PME d’environ vingt personnes conçoit, développe et produit des robots de haute technologie destinés à remplacer ou compléter l’action humaine dans des environnements particulièrement difficiles. Shark Robotics commercialise par exemple des robots de reconnaissance et d’inspection en zone dangereuse, capables de se mouvoir sur tout type de terrain accidenté. Une fois équipés d’un bras articulé, ces robots pilotés à distance deviennent capables d’assister des soldats ou des techniciens pour désamorcer un engin explosif ou tout autre objet susceptible de présenter un risque biologique ou chimique.

 

Un robot d’assistance pour les zones à risque

Le robot Colossus se destine quant à lui à l’assistance opérationnelle sur une zone à risque. Conçu par Shark Robotics, il a été développé en partenariat avec la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), de façon à garantir sa capacité à répondre à des problématiques très opérationnelles. Les besoins ne sont en effet pas les mêmes selon que les pompiers interviennent sur un incendie, un effondrement de bâtiment ou une menace biologique !

Plus que jamais, MDP – maxon France est fier d’apporter sa pierre à l’édifice à un tel projet, porté par des personnes passionnées, repoussant sans cesse les limites de l’innovation.

Colossus doit par ailleurs pouvoir prendre en charge des missions très variées. S’il a vocation à remplacer les soldats du feu quand l’intervention humaine se révèle trop périlleuse, il peut aussi les précéder pour des vérifications, les accompagner pour transporter du matériel ou procéder à l’évacuation d’un blessé. Pour atteindre ces différents objectifs, Shark Robotics a imaginé une structure modulable, sur laquelle viennent se greffer des équipements dédiés à des actions bien précises.

 

Une structure modulable pour répondre à des besoins variés

Outre un canon à eau, on peut par exemple lui adjoindre une caméra haute définition capable d’observer l’environnement à 360 degrés, de jour comme de nuit, ainsi que des capteurs dédiés à la mesure de paramètres tels que la température, les radiations ou la présence d’agents bactériologiques. Les pompiers peuvent également doter le robot Colossus d’un ventilateur de désenfumage, utile pour faciliter l’accès à une zone de flammes. Le bras de manipulation motorisé sert quant à lui à déplacer ou saisir les objets, par exemple pour dégager l’accès à une zone sinistrée. Colossus peut enfin être équipé d’un porte-brancard, d’un panier de récupération ou d’un bélier motorisé.

Tous ces usages supposent un niveau d’exigences particulièrement élevé pour tout ce qui relève de la qualité de fabrication et de la résistance des matériaux. Construit intégralement en aluminium aéronautique et en acier, Colossus repose sur une structure suffisamment robuste pour emporter jusqu’à une tonne de chargement. Ses deux moteurs de 4000W et ses six batteries lui permettent de circuler au milieu des décombres pendant dix à douze heures. Il profite enfin d’une construction parfaitement étanche et protégée contre le rayonnement thermique, de façon à garantir son bon fonctionnement même dans des conditions extrêmes. Long d’environ 1,6 mètre, Colossus ne fait que 78 centimètres de large et 76 centimètres de haut, alors qu’il pèse 500 kg à vide : c’est dire la robustesse de l’ensemble !

 

Jusqu’à 3000 litres d’eau par minute

Pendant l’incendie de Notre- Dame de Paris, le robot a mis à profit son canon à eau pour arroser les parois intérieures de la nef et les éléments de structure du bâtiment afin d’arrêter la progression des flammes. Alimenté par un tuyau depuis l’extérieur de la cathédrale, il a permis de projeter près de 3000 litres d’eau par minute sur les braises sans risquer la moindre vie humaine. Colossus profite en effet d’un module de contrôle à distance qui permet de piloter simplement le robot au moyen de joysticks et d’un retour caméra.

Sur le plan technique, les défis liés à la conception d’un tel robot sont nombreux. Il faut d’abord garantir la fiabilité du robot dans des conditions marquées par la présence d’eau ou de flammes mais aussi d’épaisses poussières dues aux éboulements de gravats, sans oublier des températures parfois très élevées. Du fait de la complexité de mise en œuvre, le robot doit également profiter d’une autonomie maximale, ce qui signifie que la consommation électrique de chaque élément doit être maîtrisée. Les différentes missions de sauvetage ou de déminage impliquent enfin une précision sans faille.

 

 

Une success story française

C’est dans ce contexte que Shark Robotics a fait appel aux composants proposés MDP - maxon France. La société charentaise était à la recherche de moteurs à la fois compacts, performants et très efficaces sur le plan énergétique pour équiper les bras motorisés associés au robot Colossus. « Dans le choix de nos partenaires, il nous était nécessaire d’équiper nos robots des moteurs les plus robustes et capables de résister à des conditions extrêmes, nous confie Jean-Jacques Topalian – Directeur Général & R&D de Shark Robotics. C’est naturellement que notre choix s’est porté sur maxon, une référence solide dont les moteurs ont été testés et éprouvés pour résister en milieu hostile. »

Aujourd’hui, elle utilise 19 produits différents fournis par MDP - maxon France, et achète directement ses moteurs sur le site web de l’entreprise. Rappelons d’ailleurs que ces mêmes moteurs proposés sur l’e-shop, motorisent également des robots d’exploration évoluant sur Mars…De quoi rassurer quant à la résistance de ces derniers en milieu hostile.  Shark Robotics a donc l’assurance de pouvoir compter sur l’expertise d’un spécialiste des systèmes motorisés haute performance destinés aux scénarios d’usage les plus exigeants qui soient. MDP - maxon France s’enorgueillit de son côté de contribuer à l’essor de Shark Robotics, une société française qui rivalise déjà avec les ténors américains ou israéliens du secteur de la robotique spécialisée.