MDP – maxon France, une organisation qui investit dans l’innovation des solutions mécatroniques

  • 19 novembre 2018
  • maxon motor, médical, mdp, mécatroniqu...
  • 0 commentaire

Depuis plus de 30 ans, MDP - maxon France s'engage auprès des fabricants de Dispositifs Médicaux à proposer une intelligence du mouvement sans cesse optimisée.

A l’occasion de la sortie du premier livre blanc dédié aux nouveaux challenges de 2030 pour les marchés des prothèses motorisées et implants actifs, Alain Pontille – Directeur Général - s’exprime sur le développement de solutions mécatroniques innovantes au sein du groupe.

 

Quel est votre regard sur l’évolution de la médecine 4P ?

Alain Pontille : Nous vivons une période très exaltante grâce à l‘accélération des progrès dans l’intelligence artificielle, la gestion des bases de données, la connectivité, la miniaturisation de la mécatronique entre autres. Une évolution technologique qui s’est accompagnée de changements sociétaux, avec le développement de l’automédication et du point of care tests (POCT) notamment. Des instruments mobiles pour un diagnostic rapide et fiable qui ont tous besoin de motorisation. MDP - maxon motor France est fier d’accompagner, comme sous-traitant, les révolutions de la médecine 4P.

 

Pourquoi l’agrément de votre centre de Recherche et de Développement par le Ministère de la Recherche est-il un atout ?

Alain Pontille : Car il permet à MDP - maxon motor France d’être éligible au Crédit d’impôt Recherche (CIR) et à nos clients de récupérer 40% des coûts facturés en crédit d’impôt. Notre expertise dans les méthodologies et les processus de développement nous autorise aussi à apporter du conseil dans le marquage CE pour la partie motorisation. Nous sommes également certifiés ISO9001 V2015 pour le système de management de nos activités de conception, de production, de commercialisation de sous-ensembles mécatroniques, de distribution de moteurs et de solutions de motorisation standards livrables sous 48 heures. Et pour le médical, notre unité de production en Suisse est équipée d’une salle blanche et respecte la certification ISO 13485 pour la validation de ses productions (IQ /OQ / PQ).

 

Comment préparez-vous l’avenir ?

Alain Pontille : En investissant massivement pour répondre aux besoins des marchés. Chaque année, nous investissons 7% de notre chiffre d’affaires, soit environ 35 millions d’euros, dans nos centres de recherche spécialisés en France, en Suisse, en Allemagne, en Corée du Sud ou aux Etats-Unis, afin d’être au plus près des enjeux de nos clients. La stratégie de notre programme d’investissement, c’est d’agir local et de penser global. Ce qui nous permet de proposer, sur tout le cycle de la mécatronique, l’offre technologique la plus étendue et la plus pointue du marché.

 

L’intégralité de l’interview d’Alain Pontille est à découvrir dans le premier Livre Blanc gratuit et téléchargeable sur le lien suivant.

 

 

0 commentaires

Laissez un commentaire

Votre Email ne sera pas rendu publique. * Champs obligatoire