Prendre la vie à pleines mains

  • 14 mai 2015
  • 0 commentaire

Maxon motor équipe la prothèse de main high-tech Michelangelo en moteurs DC sans balais.
La main humaine est un chef d'œuvre de la nature. Grâce à cette nouvelle prothèse de main, pratiquement toutes les situations du quotidien sont maîtrisables sans difficulté.

Développée à Vienne par la société Ottobock, cette prothèse est capable d'accomplir sept mouvements de préhension que le porteur effectue en contractant la musculature de son moignon. Ainsi, l'impossible devient subitement possible: tenir une assiette en équilibre sur la paume de la main, sortir un œuf de sa boîte, tenir la carte du menu et même éplucher une banane.
Afin d'imiter la main humaine le plus fidèlement possible, les ingénieurs d'Ottobock ont dû travailler à miniaturiser les composants électroniques et mécaniques de la prothèse. Résultat: elle ne pèse que 520 grammes.
Le mécanisme de préhension est entraîné par un moteur maxon sans balais de type EC 10 et une version adaptée du moteur EC 45. Le premier moteur actionne le pouce et le second l'entraînement principal, donc l'index et le majeur. Les systèmes d'entraînement mis en œuvre doivent faire preuve d'une densité de puissance élevée, fonctionner de manière silencieuse et résister aux fortes contraintes axiales exercées sur l'arbre. Les moteurs DC sans balais de maxon répondent à toutes ces exigences et se caractérisent, par ailleurs, par une longue durée de vie.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Votre Email ne sera pas rendu publique. * Champs obligatoire