Technologie sans contact pour un nouveau traitement de l’obésité

  • 29 janvier 2014
  • 0 commentaire

mdp a participé à la conception d’un système pour le traitement de l'obésité, comprenant un anneau gastrique et un équipement externe de commande motorisée pour l'ajustement du serrage de l’anneau. mdp motor fournit la motorisation de ce système, et mdp electronics a conçu la partie électronique du produit qui permet son pilotage.

 

Ce dispositif médical est ainsi composé de deux sous-systèmes :

• Un Anneau Gastrique Motorisé (AGM) implanté dans le corps du patient. L’AGM se compose d’une partie mécanique, intégrant un motoréducteur planétaire brushless, d’un circuit électronique, et d’un anneau enserrant l’estomac. Il doit être biocompatible avec les tissus humains et garantir l’étanchéité du système.

Le circuit électronique enregistre les données d'identification de l'implant et du patient, et l'historique des différents réglages. Il reçoit un signal sécurisé pour le déplacement d'un pas du moteur de l'implant qui, mécaniquement, desserre ou resserre alors l’anneau. L’énergie nécessaire au fonctionnement du moteur de l’anneau est également réceptionnée via une antenne en liaison avec la console de pilotage.

• Un système externe, interface homme-machine entre l’équipe médicale et l’AGM. Cette Console de pilotage combine un PC à écran tactile dédié aux applications médicales et respectant les normes CEM qui permet de visualiser les données de l’AGM, et une carte de commande qui pilote l’ouverture et la fermeture de l’AGM.

La communication entre la console de pilotage et l’AGM se fait sans contact, par un système d’antenne émission/réception. L’antenne est posée sur le ventre du patient. Celui-ci pouvant être debout, couché sur le dos ou sur le ventre, elle doit pouvoir être positionnée sous différents angles pour permettre la meilleure communication possible avec l’AGM. Elle recueille, par modulation du champ magnétique, les informations nécessaires au réglage de l’anneau.

Ce nouveau dispositif est implantable par cœlioscopie et actionnable à distance, sans aucun fluide et sans contact contrairement à un anneau gastrique hydraulique qui nécessite une intervention chirurgicale et des injections pour l’actionner. Ainsi, l’AGM, en plus d’être davantage fiable car réglable plus finement par le médecin, améliore le confort du patient.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Votre Email ne sera pas rendu publique. * Champs obligatoire