Technologie Brushless (BDLC)

Définition

Définition du moteur brushless

Le moteur de type Brushless se comporte comme un moteur à courant continu traditionnel.

Il présente des caractéristiques semblables à celles des moteurs courant continu et alternatif sans les inconvénients : une forte dynamique de vitesse et d’accélération sans l’usure mécanique des moteurs courant continu ; la commutation électronique se substituant à la commutation mécanique.

La durée de vie du moteur brushless se voit alors limitée uniquement par la durée de vie de ses roulements.

Les caractéristiques principales du moteur brushless sont une durée de vie exceptionnelle (jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’heures), une forte constante de couple, une puissance importante et une haute vitesse de fonctionnement.

La commutation des moteurs est assurée par des électroniques qui permettent ainsi des positionnements et entrainements très précis.

Les caractéristiques du moteur brushless (également appelé EC)

Le moteur bruhless n’a pas de commutation mécanique mais une commutation électronique. Il n’y a donc pas de couple de frottement dû à la friction des balais sur les lames du collecteur.

Ce moteur courant continu sans balais peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 50 000 tours par minute avec des rotors à l’équilibrage optimisé.

Son rendement est optimum sans bruit, sans parasite électrique, sans débri et résidu. En effet, le moteur brushless n’a ni collecteur, ni balais.

C’est un moteur léger, souple et fiable qui permet de réaliser de l’asservissement de vitesse et de position.